• Le site du Bois des cinq Tailles

    Site du bois des cinq tailles

    Site ornithologique à Thumeries (59)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p><o:p></o:p>

    LOCALISATION<o:p></o:p>

         Le site est situé à moins de 30 minutes de la métropole lilloise et à proximité d’autres espaces de promenades. Plus précisément, il se trouve au Nord Est de Thumeries, aux abords de la Marques. L’entrée du site se fait par le parking via la D954. Cette entrée aménagée pour accueillir le grand public ne permet pas l’accès à la zone protégée des bassins.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p><o:p></o:p>

    HISTOIRE DU SITE <o:p></o:p>

         Le site des cinq tailles a été racheté par le Conseil Général à l’ancien propriétaire industriel du site «(Béghin Say) dont l’activité était la production de sucre. L’activité ayant changé de nature (abandon de la production de sucre en 1990), les bassins de décantation sont devenus inutiles. Le site comprend deux bassins indépendants. Le bassin Nord, traversé par une digue, a été creusé en 1979 et fermé en 1989 à la suite de son comblement par les boues de lavages de betteraves. Le bassin sud a été creusé en 1987 et fermé en 1990 suite à l’arrêt de l’activité de production. Le site a été acheté par le Conseil Général du Nord en 2001 et 2002. Les travaux ont été réalisés en 2004<o:p></o:p>

         Le site présente un intérêt écologique majeur du à la présence d’une importante population de Grèbes à cou noir.<o:p></o:p>

     

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    L’objectif premier de la requalification du site était la préservation ornithologique. Le projet visait également l’ouverture et m’accessibilité du site à tous les publics (scientifiques, public familial, personnes à mobilité réduite…). Les travaux ont permis :

    <o:p></o:p>

    -      -   La requalification de l’ancienne aire de stockage sur laquelle a notamment été construit le parking.<o:p></o:p>

    -     -    L’aménagement d’une zone d’accueil du public dans le boisement : sentier de promenade, pontons, platelage, passerelles, panneaux explicatifs, sculptures, et quatre observatoires de la faune.<o:p></o:p>

    -     -    L’aménagement de la zone protégée des bassins : terrassement, création ou curetage de mares, plantations, déplacement de terre, … en vue de la préservation des zones humides. Un observatoire à accès limité a également été construit. La requalification des bassins d’origines industrielle permet d’atténuer les aspects artificiels (berges abruptes, forme géométrique) pour développer leur potentiel écologique.

    => Brochure et plan du site

     

    « Molehill Empire - Les quêtes 101 à 110L'erreur Boréale »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :